jeudi 26 février 2009

Avertissement et mise en garde


Vu la recrudescence des vols d'instruments (et donc d'archets), nous vous conseillons d'acheter vos instruments à cordes (et donc archets) chez de vrais professionnels qui doivent vous fournir facture acquittée, complétée des dispositions obligatoires (nom, adresse, téléphone, n° siret, n° tva du vendeur + votre nom et adresse de client + numéro de facture) et certificat de vente (voir d'expertise).
Ces instruments volés sont souvent connus par la profession et vous pourriez, un jour, être soupçonné de recel par votre luthier ou votre archetier si vous vous trouviez en possession d'un exemplaire déclaré volé.

Acheter un instrument volé, c'est commettre un délit !


Rappel : Article 321-1 - Le recel est le fait de dissimuler, de détenir ou de transmettre une chose, ou de faire office d'intermédiaire afin de la transmettre, en sachant que cette chose provient d'un crime ou d'un délit.
Constitue également un recel le fait, en connaissance de cause, de bénéficier, par tout moyen, du produit d'un crime ou d'un délit.
Le recel est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende.

Merci de signaler aux autorités tout agissement qui vous semblerait douteux.

Merci au site www.violondisparu.fr pour l'illustration ci-dessus. L'histoire poignante d'un instrument de musique volé à une musicienne...

1 commentaire:

Elisabeth Alaime a dit…

Je viens de prendre connaissance de votre message et de l'article paru dans votre blog.

Sachez que j'en ai éprouvé, comme vous pouvez vous en douter,émotion et trouble. Car, peu de personnes de la profession ont eu l'occasion (la volonté ?) de prendre connaissance de mon site et de lire mon histoire.
Du moins, j'aurais l'honnêteté de dire que, s'ils l'ont fait, ils ne
m'en ont pas informée, c'est plus juste.

Je n'ai plus qu'à espérer que "quelqu'un que je ne peux qualifier"
réagisse à son tour et de la manière la plus positive qui soit !

Je ne vous remercierai jamais assez, aujourd'hui et plus tard...
Avec ma gratitude,
Elisabeth Alaime