jeudi 19 mai 2011

Arrêtez le massacre !

Cette semaine, un musicien est venu porter son archet à remêcher.
Ce que nous avons découvert est purement et simplement scandaleux !!!
La mêche précédente avait été collée dans la hausse (voir photo) par un soi-disant professionnel bien peu scrupuleux et complètement irresponsable !
Résultat : une nouvelle mêche, un recouvrement à refaire, un nettoyage complet de la hausse et un archetier en colère !

2 commentaires:

Frédérick Bertrand a dit…

il m'est a priori arrivé la même chose... chez un archetier MOF !!!!

j'ai acheté par ailleurs un archet que je lui ai porté pour le faire remécher, et poser une garniture en lézard pour le confort, il ne me signale aucun problème, je repars content, et quelques mois plus tard, viens le temps du reméchage, je rapporte l'archet chez lui et lorsque je le récupère j'ai droit à un laïus sur le fait que ces archets de mauvaise qualité... "la mèche était collée, du coup j'ai du tout gratter, c'est la dernière fois que vous pouvez le remécher, pour les prochaines fois, je ne pourrais pas vous garantir que la mèche tiendra, la tête est en train de casser"...
comment prouver que c'est donc sa faute et qu'entre temps je ne suis pas allé ailleurs ? de plus à ma grande surprise je lui avais mené 2 archets, le mien (un chinois pas cher mais super efficace) et celui d'une amie (archet d'archetier français, de prix plutôt conséquent) et le monsieur MOF je le reprécise, à osé me dire qu'il a eu le même problème sur les deux, et que "ces archets chinois étaient un désastre" ouai sauf que c'était pas le cas des deux... et que le seul chinois présent, c'est lui même qui avait collé la mêche...

c'est bien triste je trouve

Anonyme a dit…

Oui il y a de tout. Un luthier prétendant savoir changer les mèches sur mon E Ouchard avec une hausse ivoire, m'a rendu l'archet en me demandant des frais de réparation de la hausse qu'il avait abimé lors de l'opération. Je n'y suis plus jamais retourné, mais ce qui est triste c'est qu'il n'y a aucun moyen pour signaler les mauvais luthiers "à éviter"