lundi 14 mai 2012

Un archet - un auteur : Joseph Alfred LAMY

Joseph Alfred LAMY est né d'une famille de luthier à Mirecourt, dans les Vosges, en 1850.
Il est apprenti en archèterie de 1862 à 1868. Il travaille de 1877 à 1885 pour François Nicolas VOIRIN à Paris et s'installe à son compte à la mort de ce dernier. J.A.LAMY se révèle alors au cœur d'une importante période d'archetiers célèbres et perpétue respectueusement la tradition des Grands Maîtres.
En
1889 et 1900, il reçoit médailles d'argent et d'or aux expositions de PARIS, récompensant des années de travail acharné.
Comme beaucoup de fabricants d'archets de l'époque, Joseph Alfred LAMY est influencé par Jean-Baptiste VUILLAUME dont il a fréquemment employé le modèle entre 1886 et 1890.
En 1880, certains fabricants d'archets se risquaient à faire évoluer uniformément la baguette pour un modèle plus lourd et plus fort, avec des modèles plus ou moins bien réussis.

J.A. LAMY est en désaccord avec les idées de  François Nicolas VOIRIN sur l'évolution de la forme de l'archet, son poids et les matériaux.
Le travail de J.A. LAMY commence à prendre toute sa maturité vers 1889.
Il va avoir alors 40 ans. Son modèle, caractérisé par une légère augmentation de volume pour les baguettes et une diminution de l’ébène au pouce pour les hausses, est devenu plus clair et est adopté définitivement vers 1900.

Cette évolution donne une élégance toute particulière à la baguette et à la hausse et en fait un modèle très recherché par les musiciens.
Devenu Maitre d'apprentissage, il influencera un certain jeune Eugène SARTORY dans son travail.
Il sera considéré comme un des tous premiers fabricants de la nouvelle génération.
Joseph Alfred LAMY meurt en 1919.

 

 Son fils Hippolyte Camille LAMY (1875-1942) continuera dans la tradition de son père.
Afin de spécifier leur travail, on différencie Joseph Alfred dit « LAMY Père » de Hippolyte Camille dit « LAMY 1er Fils ». (Le deuxieme fils, Georges Léon,décède en 1915).




Aucun commentaire: