lundi 7 mai 2012

Un archet - un auteur : Nicolas MALINE



Né d'une famille de luthiers, en 1822, à Mirecourt, Nicolas MALINE se démarque très vite des siens par un apprentissage de fabrication d'archets.
Son intérêt pour l'archèterie le mènera à côtoyer les plus grands maîtres mirecurtiens de l'époque.
PAGEOT (dit PAJEOT) ou MAIRE seront certainement ses références.
Son inspiration de style PECCATTE suppose une observation assidue du travail des archets de son ainé.
Les archets réalisés par Nicolas MALINE ne vont pas laisser insensible l'opportuniste Jean-Baptiste VUILLAUME.



L'archet présenté ici est une commande de ce célèbre luthier. Le système de mèche interchangeable imaginé au sein de l'atelier PAJEOT sera développé et breveté par VUILLAUME.
Ce dernier employait 8 ouvriers en son atelier et faisait produire quelques 600 archets par an et 150 instruments dont une partie était vendue à l'étranger (Rapport du Jury Central - 1939).
MALINE, très estimé par le luthier, signe de la marque de VUILLAUME à PARIS le travail qu'il effectue pour ce dernier.
La qualité de sa production finit par se faire une solide réputation. Les commandes affluent, ce qui contraint Nicolas MALINE a confier leurs réalisations à des ouvriers archetiers.
Tout comme François Xavier TOURTE, Nicolas MALINE usera, en dehors du pernambouc, de différentes essences de bois comme l'amourette ou le bois de fer.

Les différents évènements de cette seconde moitié du 19eme siècle causeront de toute évidence bien des problèmes aux archetiers de l'époque et la Maison MALINE n'en sera pas épargnée.

Nicolas MALINE meurt en avril 1877 en laissant derrière lui des pièces uniques et de très grande qualité.

Pour collection : archet à mèche interchangeable signé VUILLAUME à PARIS






Aucun commentaire: