vendredi 29 juin 2012

Archets : à la façon de... Les Grandes Ecoles


Il est parfois difficile de comprendre le terme "Ecole de ..." attribué à certains archets. En raccourci, un archet issu d'une école est une inspiration d'un grand maitre réalisée par un archetier connu ou inconnu.

Les modèles de la famille TOURTE et LAFLEUR régnèrent en force pendant toute la première moitié du dix-neuvième siècle. Dominique PECCATTE, Jacob EURY, Nicolas MAIRE, François LUPOT, Joseph HENRY et PERSOIT firent partie des grands archetiers qui, dit-on, suivirent le modèle TOURTE.

Puis vint "l'ère" VOIRIN. Du point de vue purement esthétique, la facture élégante des archets de VOIRIN et de ses principaux disciples, Alfred LAMY, Louis et Claude THOMASSIN et Charles Nicolas BAZIN fixa de nouvelles normes.
Eugène SARTORY et Emile A. OUCHARD optèrent pour un modèle VOIRIN plus renforcé.

Des "sous-écoles" font aujourd'hui partie de la terminologie des experts : Ecole de SARTORY ,de BAZIN, etc.
Ces évolutions ont fait d'excellents archets d'orchestre mais les grands solistes ne s'y retrouvent pas toujours.

Auprès des archetiers contemporains, la tendance actuelle, à défaut d'être novatrice, est un retour aux principes et techniques de l’école de  TOURTE-PECCATTE.
La véritable histoire de l'archet et de ses évolutions reste donc toujours à écrire...

Aucun commentaire: