lundi 15 octobre 2012

Un archet - un auteur : Georges Frédéric SCHWARTZ

Archet de violoncelle / cello bow
Georges Frederic SCHWARTZ
Georges Frédéric SCHWARTZ naît en avril 1785 à STRASBOURG (67 - Bas-Rhin) d'un père luthier, Bernard (Bernhard) SCHWARTZ*, établi dans la même ville.
Dés son plus jeune âge Georges Frédéric est derrière l'établi de son père et y fait son apprentissage en lutherie. Mais c'est dans la fabrication d'archets que le jeune homme va se spécialiser.

En 1822, à la mort de Bernard SCHWARTZ*, Georges Frédéric s'associe avec son frère Théophile Guillaume (dit "1er" - né en 1787). La maison prit alors le vocable de "Frères Schwartz".

Cinq mois après le décès de sa première épouse, il se marie le 3 août 1822 avec Sophie Dorothée BÜHNER (1795-1839), troisième fille de Gabriel Sébastien BÜHNER (1753-1816) célèbre facteur d’instruments de musique à vent de STRASBOURG.

Archet de violoncelle / cello bow
Georges Frederic SCHWARTZ
Alors que peu de probabilités fasse se rencontrer Georges Frédéric avec les frères TOURTE, le travail de celui-ci semble inspiré par les modèles de ses confrères "parisiens".
Ses archets, de très bonne qualité, font partie des instruments rares et recherchés par des musiciens connaisseurs.

Georges Frédéric SCHWARTZ meurt en décembre 1849, dans sa ville natale.
Tout comme pour François Xavier TOURTE, aucun de ses enfants ne continuera dans les métiers de la lutherie et de l'archèterie.
Seul, un de ses neveux reprendra l'affaire...


Archet de violoncelle / cello bow
Georges Frederic SCHWARTZ
Les archets de haute facture de G.F. Schwartz sont aujourd'hui des pièces très recherchées.

*Bernard (ou Bernhard) SCHWARTZ est né en 1745 à SCANDAU (Vieille Suisse) et décède à STRASBOURG en avril 1822.



Aucun commentaire: