lundi 19 novembre 2012

Un archet - un auteur : Prosper COLAS

Si la plupart des documents des 60 dernières années est unanime et détient donc une forme de vérité, Prosper COLAS serait bien né en 1842. Mais la légende de son réel lieu de naissance reste invérifiable et donc invérifiée à ce jour.
Certains prétendent, preuve à l'appui, que Prosper COLAS serait né à COINCOURT (54 - Meurthe et Moselle) sous le prénom de François et d'un père portant le nom de famille VILLERMAIN...
Or, à la même époque, naissait, à PARIS, le 30 avril 1842, un certain Alexandre Prosper COLAS (Voir page 30 du fichier des Archives de Paris)...

Toutefois, la version "COINCOURT" peut être privilégiée, par l'écrit d' Aline MASSON née en 1902 (dans "mémoires de guerre 1914 - 1918")  - qui évoque ainsi :
"A Paris, nous avions eu toute la journée d'attente, le soir seulement, nous avions eu un train. Ainsi, puisque nous avions le temps, nous étions aller voir notre oncle Prosper Colas, 22 rue Beaurepère, qui nous avait reçu avec plaisir. Il ne nous avait jamais abandonné car, par la croix rouge , il avait fait demander de nos nouvelles alors que nous étions encore à Coincourt. Cela arrivait aussi à d'autres familles. Les Allemands nous faisaient bien parvenir ces messages..."

Difficile, dans ces conditions imprécises, de dire où cet archetier effectue son apprentisssage.
On reconnait à Prosper COLAS une main habile qui évoque le style de PECCATTE.
Or, on sait que Dominique PECCATTE travaille à PARIS chez Jean Baptiste VUILLAUME. Et que Prosper COLAS travaille probablement mais également pour ce dernier.

Le récit d'Aline MASSON et le catalogue de Prosper COLAS (1903 - Document consultable chez MM Cognier et Terrier à MIRECOURT) nous indiquent que Prosper établit son atelier au 22, rue Beaurepaire à 75010 - PARIS.
Un grand nombre de ses archets - de bonne facture - sont souvent estampillés du nom du luthier les commercialisant.
Prosper COLAS et ses ouvriers réalisent également des modèles un peu moins soignés qu'ils signent P.C

Prosper COLAS décède en 1919.
La maison FERET-MARCOTTE reprend alors les activités de l'atelier du défunt (Musique-Adresses Universel - Volume 6 - Page 122).

A suivre...

3 commentaires:

malopelli a dit…

Bonjour,

est-ce le même Prosper Colas qui aurait fabriqué des flûtes traversières en bois à cette époque ?

Atelier Sandrine RAFFIN - Archetiers a dit…

voir : http://luthiervents.blogspot.fr/2014/05/francois-colas-prosper-colas-cest-la.html

luthiervents a dit…

Bonsoir,
Extrait de l'acte de décès de son épouse en date du 13 octobre 1913 dans le X ème à Paris: "...épouse de François Prosper Colas, est décédée en son domicile rue Beaurepaire, 22...".
Cordialement,
Luthier vents.