mercredi 15 mai 2013

Un outil indispensable : le canif de l'archetier


Le canif est le principal outil et compagnon de l'archetier. De la cale (coin) qui immobilise les crins de la mèche dans la hausse et dans la tête de l'archet jusqu'à la fabrication artisanale de l'archet lui-même, la lame du canif est présente. Personnalisé par chaque archetier qui lui façonne acier et manche, l'outil est individuel et rarement prêté...

Historiquement et tour à tour : canivet (petit couteau), quenif, knifr, le mot "canif" - proche de "knife" en anglais (ou pen knife) - serait dérivé de la langue francique (langue morte). Sa prononciation - "kanif" - préconisée par Emile LITTRE, l'emporte sur celle de Gilles MENAGE et son "ganif"

A l'origine, le canif est conçu d'une petite lame de fer emmanchée de bois ou d'ivoire et qui servait à tailler les plumes ou les roseaux des écrivains publics. Puis les graveurs sur bois et les luthiers vont s'emparer de sa maniabilité pour l'utiliser dans la réalisation de leurs ouvrages

Un évènement historique va faire parler du canif : le 05 janvier 1757, vers 18 heures, Robert-François DAMIENS tente d'assassiner le roi dans les jardins du château de Versailles avec un canif mais Louis XV n'est que légèrement blessé à l'épaule. Le meurtrier ne donnera aucune explication justifiant son acte malgré la torture. Condamné à la mort par écartèlement, il sera supplicié en place de grève durant toute la journée du 28 mars.

En 1771, dans l'Art du coutelier, Jean-Jacques PERRET traite (page 150 et suivantes) de la fabrication d'un canif.

En 1824, le Dictionnaire technologique ou Nouveau dictionnaire universel (...) relate l'utilisation du canif par les luthiers de  Mirecourt pour la réalisation des chevalets en bois d’érable.
 
Aujourd'hui, la tradition perdurant, chaque apprenti  « archetier » se doit de réaliser ses propres outils et d'attacher une attention toute particulière à l'élaboration de son ou de ses canif(s)...
 
 

(Sources : wikipedia - Google Livres - Université de Montpellier 3 - BNF/Gallica - recherches et documents personnels)

Aucun commentaire: