vendredi 31 janvier 2014

Joseph GAUDE, archetier discret et talentueux


Pour faire suite à l'article précédent concernant Joseph GAUDÉ, sa fille, Thérèse Joséphine, décède le 26 décembre 1902 dans le troisième arrondissement de PARIS à l'âge de 51 ans.

L'acte de décès confirme, à cette date, la disparition de ses parents Joseph et Madeleine Joséphine GAUDÉ.

La résidence du 41 rue de Turenne abrite non seulement le domicile conjugale mais également l'atelier du luthier Léon Jules LAMY (âgé alors de 48 ans).
 
On suppose que Joseph GAUDÉ a épaulé discrètement la carrière de son gendre et de sa fille, et a du profiter du local parisien pour présenter ses archets aux musiciens de toutes nations...
 

(Sources : archives de Paris - archives des Vosges - documents internes)

Aucun commentaire: