jeudi 6 février 2014

Un archet - un auteur : Eugène SARTORY

Eugène Nicolas SARTORY nait à MIRECOURT (88 - Vosges) en septembre 1871 de Joseph Eustache SARTORY, faiseur d'archets, qui baptise son fils du même prénom qu'un de ses propres frères.

Très vite, et comme un bon nombre de jeunes mirecurtiens, Eugène entre en apprentissage auprès de son père. La famille SARTORY connait bien les PECCATTE et c'est donc tout naturellement que le jeune adolescent se perfectionne chez Charles PECCATTE à PARIS. Sa soif de connaissances le mène ensuite dans l'atelier d'Alfred LAMY.

Fort de ses expériences, doté d'une très bonne main et d'un fort potentiel commercial, Eugène SARTORY s'établit très jeune au n° 12 boulevard Bonne-Nouvelle à PARIS (75010).
Au début du XXe siècle il déménage son atelier au 13 rue du Faubourg Poissonnière puis au 3 Cité de Trévise.

Son travail surprend et reçoit de nombreuses récompenses à Bruxelles, Paris, Liège et Milan.
L'atelier s'étoffe d'une petite équipe d'apprentis et d'ouvriers (voir Jules FETIQUE). La réputation des archets dépasse les frontières et traverse l'océan Atlantique. New-York sera théâtre de découverte de faussaires estampillant leurs archets du nom du Maitre.

Sous-traitant une partie de son travail auprès de Louis GILLET et Joseph MORIZOT Père, il se rend fréquemment à MIRECOURT, sa ville natale. C'est là qu'Eugène SARTORY, selon la légende, se fâchera avec MORIZOT Père, contestant la plaque professionnelle de ce dernier, celui-ci se référant comme sous-traitant de SARTORY.

Eugène SARTORY décède en mars 1946 à PARIS.

Son corps est inhumé à MIRECOURT, sa ville natale.
Les archets d'Eugène SARTORY sont à fort potentiel spéculatif. Recherchés par les musiciens, les marchands et les collectionneurs, ils subissent les aléas d'une forte demande pour peu d'offres...

Voir également : "Eugène SARTORY : de la suite dans les archets"

(Sources : geneanet / Dominique SARTORY - Albert JACQUOT -  Office de Tourisme du Pays de Mirecourt - Google maps - recherches internes)  

Aucun commentaire: