jeudi 24 avril 2014

Histoire des archetiers : le Bazar de 1822

BnF / Gallica
Les annuaires de toutes sortes restent une source d'informations intéressante pour qui veut connaitre l' Histoire des grands maîtres archetiers.
François-Joseph FETIS aura influencé une partie de cette Histoire et aura participé à un bon nombre de légendes. Mais les documents restent...

Dans le "Bazar parisien, ou Annuaire raisonné de l'industrie des premiers artistes et fabricans de Paris : offrant l'examen de leurs travaux, fabrications, découvertes, produits, inventions, etc. : ouvrage utile à toutes les classes de la société." de 1822 (Malo, Faure-Finant et De Missolz), BAROUX, LAFLEUR et TOURTE Jeune y ont bonne place et bonnes critiques :


Page 19 :

BAROUX, Archets et Cordes, rue du Petit- Carreau, n° 29.
Confectionne les archets dans les goûts modernes, à tous prix , ainsi que les cordes en soie pour harpes. Ce fabricant est estimé.

Page 303 :

LAFLEUR, Archets de Violons, rue de la Juiverie, n° 32.
Travaille dans le genre moderne ; fabrique toute espèce d'orgues à manivelle, en forme de secrétaire à colonnes ; tient magasin de serinettes-bouvreuil et perroquet, d'instrumens à cordes, tels que violons, basses, guitares.


Page 502 :

TOURTE jeune, Archets, quai de l' Ecole, n°10, près le Pont-Neuf.
Le nom de cet artiste, célèbre pour la perfection extraordinaire de ses archets, est trop connu des amateurs et trop consacré pour que nous ajoutions nos éloges à ceux qu'on fait, depuis nombre d'années, de son talent. Comme artiste habile, sa place était marquée au Bazar : nous l'y inscrivons.


(Sources : Gallica/BnF - Google maps - Atlas historique de Paris - Recherches internes)

Aucun commentaire: