mercredi 10 décembre 2014

DECOMBE, marchand de musique et d'archets

Jacques-François DECOMBE, successeur, en 1795, de Marie COUSINEAU, la veuve  de Jean-Baptiste SALOMON (DEHAYE dit) (1713 - 1767), luthier, est un homme plein de ressources.
En 1797, installé au 45 Place de L’École*, près du Pont-Neuf à PARIS (75) sous l'enseigne "A l'accord parfait", la liste de ses activités est interminable :

www.mckittrickrarebooks.com

"Luthier, Successeur de Salomon, Editeur, Professeur et Md de Musique, fait et raccomode les instrumens en tout genre. Vend Orgues de chambre, Orgues à cylindres, Orgues de Barbarie ; Clavecins, Epinettes, Piano d'Erare et organisé, Harpes à pédales, unies et dorées, à sourdine et à renforcement ; Serinettes à cylindre et autres, Guitares allemande et espagnole. Systres, mandolines, Vielles, Violons, demi-Violons et Pochettes, Altos ou Quintes, Basses ou Violoncelles. Contre-Basses, Flûtes traversières, Flûtes à bec, Tierces, Octaves, Flûtes doubles. Flageolets doubles, Flageolets, Galoubets, Fifres, Clarinettes, Hautbois, Cors, Trompettes, Bassons, Serpents, Timbales, Triangles, Cymbales, Tambourins, Armonicas, Diapazons ou à mi-la, Marteaux de clavecin, Clefs de harpe, Clefs de piano ; Colofane de sa composition de la meilleure qualité, Anches pour hautbois, basson et clarinette, Archets de Tourte pour violon, alto et basse, Chevalets pour tous les instrumens, Boîte de harpe à compartimens, Montures assorties pour violon, alto, basse, guitare, systre, harpe, clavecin, forté-piano, mandoline, contre-Basse, etc. Cordes de Naples, première qualité, en paquet et en détail, Sourdines et Chevilles de violon, etc. Papier réglé. Il se charge de copier et de faire tous les accompagnemens que l'on désire, tant pour la harpe, piano, que pour tout autre instruments, loue piano, harpe, etc. se charge d'accorder tous les instrumens. Il loue aussi toutes sortes de Musique, comme Quatuors, Concertos, Trios, Duos, Sonnates, Ouvertures et Partitions : le tout par abonnement à raison de 30 fr. par an, 18 fr. pour six mois, ou 12 fr. pour trois mois, plus, 6 fr. de dépôt, et il ne sera délivré qu' une Oeuvre à la fois. Il fait des envois dans les Départements. Les lettres doivent être franches de port."

A retenir de cette longue liste : DECOMBE commercialise  des archets de Tourte (sans autres précisions) dans sa boutique.

Jacques-François DECOMBE décède en 1806. Sa veuve lui succède au 10 Place (Quai) de l’École* et continue à commercialiser les archets de François-Xavier TOURTE dont l'atelier se situe juste au dessus du commerce.

* = Il y a confusion, à l'époque, dans les intitulés, entre Place de l’École et Quai de l’École

(Sources: Bruce Mc Kittrick, recherches et documentations Atelier Sandrine RAFFIN - Archetiers, Bibliothèque Nationale de France)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

In the photo by Charles Marville from c. 1866, a sign for a music store is still visible at 10 place de l'École. http://vergue.com/media/quais-ecole-megisserie.jpg