mercredi 17 juin 2015

Jules Gallay rend hommage à l'archet...

Gallica / BnF
Jules (Félix) Gallay nait en 1822 à St Quentin (02 - Aisne) d'une famille d'origine genevoise. Fils d'Antoine Gallay (Galley), citoyen de Genève, et de Louise Françoise Zéphirine Sophie Grégoire, le jeune Jules est très vite initié à la musique et à la pratique du violoncelle.
 
Adulte, il devient avocat auprès de la Cour d'appel de Paris et adjoint à la Mairie du 8eme arrondissement de la capitale française (75008). Sa passion pour les instruments de musique en fait un historien reconnu et un collectionneur averti, ce qui lui permet de collaborer aux suppléments de la "Biographie universelle des musiciens" de François-Joseph Fétis.
 
Sollicité pour être membre de jury lors de grandes expositions, il participe à l'Exposition universelle de Vienne et y rédige un rapport officiel sur les instruments à archet. Il sera également membre de la commission d'admission et du jury à l' Exposition de Paris de 1878.
 
Il décède en 1897, à l'age de 75 ans.
 
Dans une de ses publications, "Les luthiers italiens aux XVIIe et XVIIIe siècles" (1869 - Académie des Bibliophiles - Paris), Jules Gallay y fait une élogieuse description de l'archet (pages 19 à 21 ou tapez le mot "archet" dans l'espace "rechercher") :

 



(Sources: Wikipédia - Sylvain Ageorges - Ministère de la Justice - Gallica/BnF - Google livres - Google maps - Généanet - Archives départementales de l'Aisne - Atelier Sandrine RAFFIN | Archetiers)

Aucun commentaire: