mercredi 15 juillet 2015

Adolphe le Doulcet, Comte de Pontecoulant : une passion pour les instruments à archets

portrait d'après Jacques Sturm - (Rijks Museum)
Louis Adolphe le Doulcet, comte de Pontécoulant (1794-1882), fils de Louis Gustave et frère aîné de Philippe Gustave, était un soldat et musicologue français. 
Soldat dans les armées de Napoléon Ier, il combattit dans l'invasion de la Russie et de la campagne de 1814 puis émigra au Brésil, où il prit part à la révolution (avortée) Pernambucana en 1817. 
Il organisa également  un contingent de volontaires français dans la révolution belge de 1830, et fut blessé à Louvain. Installé à Paris, le reste de sa vie fut consacrée à l'étude de la musique ancienne et à l’acoustique.

Dans "Organographie. Essai sur la Facture Instrumentale. Art, Industrie et Commerce" (Paris, Castel, 1861), le document qui suit fait démonstration de la valeur économique des métiers d'art liés à la facture instrumentale et plus particulièrement à la lutherie et à l'archèterie. Document précieux qui souligne le lourd déclin français de ces branches d'activité au 21eme siècle:



Voir également: "Exposition universelle de Paris : la musique, les instruments, les archets"

(Sources: Wikipédia - Google livres - archive.org - rijksmuseum.nl - Atelier Sandrine RAFFIN | Archetiers)

Aucun commentaire: