jeudi 23 juillet 2015

Bois d'archet : le manilkara kauki

Dans certaines parties du monde, produire des archets à bas prix passe évidemment par la recherche de matériaux peu couteux. C'est ainsi que le "manilkara kauki"(connu en France sous le nom de "sapotiller kecic") a fait une entrée remarquée dans la réalisation de baguettes d'archet dites "pour élèves".

Proche du "bois d'abeille" (manilkara bidentata), réparti géographiquement entre Thaïlande, Laos, Vietnam, Cambodge, Indo-malaisie et Iles du Pacifique (mais également en Australie ou il est appelé wongi), le manilkara kauki appartient également à la famille Sapotaceae. Arbre connu pour ses fruits comestibles, son bois de cœur est de couleur brun à rouge, se rapprochant parfois de celle du Pernambouc

D'une densité de 0.9 à 1.15, considéré comme semi-précieux mais non protégé selon les normes CITES, le manilkara kauki est un bois facile à travailler.
Malheureusement, du fait de sa croissance en terre tropicale
chaude et humide, l'hygromécanique de ce matériau démontre une mémoire de forme aléatoire, ce qui veut dire qu'il est difficile de maintenir dans le temps un cambrage efficace et nécessaire à l'archet...


(Sources : CITES - CIRAD - Wikipédia - Delta-Intkey - GEMH / Université de Limoges)

Aucun commentaire: