mercredi 5 août 2015

Quand VUILLAUME épouse PECCATTE...

Archives départementales des Vosges [4E309/26-49166]
L'histoire des familles mirecurtiennes prête parfois à sourire...
Pourtant, il s'agit bien d'un véritable mariage !

Vu aux Archives départementales des Vosges [4E309/26-49166 - 1859] (retranscrit par Claudotte Aubry)

"N° 17 - Sébastien VUILLAUME et Adèle PECCATTE

L'an mil huit cent cinquante neuf, le vingt cinq avril à dix heures du matin, par devant nous, Charles Pommier, Maire et officier public de l'état civil de la ville de Mirecourt, chef lieu d'arrondissement, département des Vosges, sont publiquement comparus en notre hôtel de ville pour contracter mariage,
- Sébastien VUILLAUME, âgé de vingt trois ans, luthier, domicilié à Paris, rue des Vieux Augustins n° 16, fils majeur et légitime de feu Claude François VUILLAUME, vivant, luthier, décédé à Mirecourt le deux février mil huit cent cinquante trois ; le futur époux né en cette ville, le dix huit juin mil huit cent trente cinq, et de Anne Justine CHAMBRY, sa veuve, âgée de quarante neuf ans, sans profession, domiciliée à Mirecourt, ici présente et consentant au mariage de son fils, dont la naissance et le décès de son père sont constatés par des actes inscrits à leurs dates respectives sur les registres de l'état civil de cette ville, que nous avons vérifiés exprès, d'une part. et,
- Adèle PECCATTE, âgée de vingt trois ans, sans profession, domiciliée à Mirecourt, née à Paris, rue des vieux Augustins n° 8, le vingt neuf janvier dix huit cent trente six, fille majeure et légitime de Dominique PECCATTE, âgé de quarante huit ans, luthier, et de Madelaine PILLOT, âgée de quarante neuf ans, sans profession, époux domiciliés à Mirecourt, ici présents et consentant également au mariage de leur fille, dont la naissance est constatée par un acte dont une expédition produite en bonne forme nous a été représentée et qui restera annexée au présent, ainsi que le prescrit l'article 44 du code Napoléon, d'autre part.
Lesquels Sébastien VUILLAUME et Adèle PECCATTE, nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entr'eux et dont les publications ont été faites à Mirecourt, les dimanches dix et dix sept avril, présent mois, ainsi qu'il est justifié par les actes inscrits sur le registre à ce destiné, qui nous a été représenté. Et à Paris, à la Mairie du troisième arrondissement, les dimanches vingt et vingt sept mars écoulé ainsi que le justifie le certificat du Maire de cet arrondissement, en date du trente du dit mois de mars qui, produit en bonne forme, restera aussi annexé au présent.
Aucune opposition audit mariage ne nous ayant été signifiée, faisant droit à la réquisition des parties, et après leur avoir donné lecture de tous les actes ci-dessus mentionnés et du chapitre six du titre cinq du code Napoléon, intitulé du Mariage, nous avons demandé aux requérants s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme, et chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, nous avons déclaré et déclarons au nom de la Loi que Sébastien VUILLAUME et Adèle PECCATTE sont unis par le mariage.
et à l'instant, nous avons demandé aux époux, à la mère de l'époux, et aux père et mère de l'épouse, s'ils avaient fait un contrat de mariage, à quoi, ils ont répondu : Oui, que cet acte a été passé le vingt trois avril courant par devant Me François Victor AUBRY, notaire en cette ville qui en a conservé la minute.
de tout quoi, nous avons rédigé le présent acte en présence de
- Nicolas VUILLAUME, âgé de cinquante huit ans, luthier, oncle paternel de l'époux, de
- Jean Baptiste ALIZANT, âgé de soixante deux ans, fabricant d'Orgues, oncle maternel de l'époux à cause de Marie Anne CHAMBRY, sa femme, de
- Pierre Augustin François LABERTE, âgé de trente neuf ans, fabricant d'instruments de musique, et de
- Charles François CABLAN, âgé de quarante deux ans, orfèvre, ces deux derniers non parents des époux, tous quatre domiciliés à Mirecourt.
Lesquels, ainsi que les parties contractantes, la mère du marié, et les père et mère de la mariée, ont signé avec nous le présent, après que lecture leur en a été faite et collation.


Stien Vuillaume - Adèle Peccatte - Peccatte - Vve Vuillaume - M. Pillot - C.Pommier - J.B.Alizant - N.Vuillaume - Cablan - Laberte Humbert"


A lire:  Sylvette Milliot, "Histoire de la lutherie parisienne du XVIIIe siècle à 1960 : Jean-Baptiste Vuillaume et sa famille: Nicolas, Nicolas-François et Sébastien Vuillaume",  Les Amis de la musique,‎ 2006 (ISBN 2930130156, OCLC 718273662)

(Sources : Archives départementales des Vosges - Geneanet - Claudotte Aubry - Wikipédia)

Aucun commentaire: