mercredi 6 janvier 2016

Facteurs d'archets : la dernière des Vaouilmeplait...

Arbre généalogique François Vaouilmeplait

A plusieurs reprises nous avions évoqué ici l' existence d'un facteur d'archet du 18eme siècle au nom de famille hors du commun : François VAOUILMEPLAIT.


Philibert Jambe de Fer : la viole, le violon et l'archet...

Archet de MIRECOURT : une appellation d'origine non controlée

Une famille mirecurtienne au service des archets : les MIQUEL (MICQUEL)

En septembre 2015, Marie-Claire ANCEL* et Michel BAUMGARTH* publient une étonnante enquête généalogique intitulée "La dernière des Vaouilmeplait..."

Où on fait la connaissance de Barbe VAOUILMEPLAIT et la découverte de la disparition programmée d'un nom de famille : l'article à lire ici


Même si l'écrit n'apporte rien de plus sur la qualité du travail de l'archetier ou sur sa vie personnelle, il permet de resituer cette famille dans certains contextes historiques, contextes qui font parfois défaut à l'histoire même de l'archèterie...

Le marchand de musiques
"Vaoùilmeplaît, pourquoi cette dénomination ont dit certains ? « C’est un nom qui apparaît sans doute après la Renaissance avec le développement du colportage. Jusqu’au XIXe siècle, on trouve en Lorraine plusieurs familles de marchands ambulants qui le porte : épingliers, boutonniers et autres bonimenteurs qui avaient pour habitude de voyager loin et prendre plaisir à rencontrer le monde." 

Gisèle GORIUS, Présidente de l'association Vaouilmeplait, février 2014


  • *Michel BAUMGARTH est généalogiste amateur en Martinique.

(Sources: Geneanet - Histoire-Genealogie - Atelier Sandrine Raffin | Archetiers)

Aucun commentaire: