mercredi 2 mars 2016

Rue Croix-des-Petits-Champs : dédiée à la lutherie et l'archèterie

Située dans le 1er arrondissement de Paris, la rue Croix des Petits Champs fut, historiquement parlant, une voie dédiée à la lutherie et à l'archèterie. De la rue Saint Honoré à la Place des Victoires, elle est un des berceaux de l'instrument à cordes où de grands noms de la lutherie et de l'archèterie y bâtiront leur réputation.

A quelques mètres de cette rue, dans la rue Saint Honoré, au n° 216 nous y trouvons Chanot Letesimon et Payonne ainsi décrits : "dépôt de violons, alto, violoncelles fabriqués par brevet d'invention gratuit, à titre d'encouragement. Ces nouveaux instrumens luttent contre les produits les plus recherches de l'ancienne lutherie italienne."

Au 09 rue Croix des Petits Champs : Lejeune Fils, fils de François Lejeune, spécialiste harpe, violon, violoncelle et accessoires.



Au 12 : Dehommais et Germain

Au 16 puis 23 : Clément.
Laurent Grillet écrit ceci : ""On dit qu'il travailla peu par lui-même ; mais il eut d'excellents ouvriers tels que G. Chanot, Calot et Augière".

Au 20 puis 24 : Charles François Gand. Elève, gendre et successeur de Nicolas Lupot. Puis associé à Bernardel.

Au 30 : Nicolas Lupot, luthier, fils de François Lupot, frère de l'archetier François Lupot II.


Carles Adolphe Maucotel, François Nicolas Fourrier dit Nicolas, Lété et Vuillaume puis Vuillaume seul.
Joseph Fonclause, Charles Claude Husson, Dominique Peccatte, Charles Peccatte, François Peccatte, FN Voirin chez et pour le compte de JB Vuillaume...

(Sources : Google Maps - Google Livres - Wikipedia - Laurent Grillet - luthiers-mirecourt.com) 

Aucun commentaire: